19/09/2019 16:39:12            

 
  

Formation syndicale

 Convention collective de travail concernant la formation syndicale dans le sous-secteur des entreprises de déménagement, garde-meubles et leurs activités connexes.

rechtsbron

nummer

reg.nr.

rechtsbrondatum

gepubliceerd in

publicatiedatum

pagina

C.A.O.

 

94386

15.06.2009

 

 

 

K.B.

 

 

 

B.S.

 

 CHAPITRE Ier, Champ d’application.

 Article 1er.

§1er. La présente convention collective de travail s’applique aux employeurs ressortissant à la Commission Paritaire du transport et de la logistique et appartenant au sous - secteur des entreprises de déménagement, de garde - meubles et leurs activités connexes ainsi qu’à leurs ouvriers.

 
§2. Pour l’application de la présente convention, on entend par:
 
“déménagement”: tout transfert d’installations d’une place à une autre, tels que privés, bureaux, magasins, ateliers, foires, usines, expositions, etc. … , en ce compris toutes les activités l’accompagnant telles que l’emballage, le déballage, le montage et le démontage sans que cette liste soit limitative;
 
“garde-meubles”: les entrepôts pour meubles et autres objets nécessitant les mêmes installations spéciales de conservation ou des installations semblables;
 
“activités connexes”: tout transport de choses qui nécessite l’utilisation de véhicules spécialement équipés pour le transport de mobilier et pour éviter la détérioration lors du transport de marchandises diverses telles que meubles neufs, oeuvres d’art, appareils électroménagers, archives, etc. …;
“véhicules spécialement équipés pour le transport de mobilier”: tout véhicule comportant une carrosserie fixe ou amovible, rigide, étanche, comprenant un dispositif intérieur d’arrimage, construit pour ce transport et équipé du petit matériel de protection et d’arrimage, tels que couvertures, caisses, tout autre matériel similaire, etc. …
 
§3. Par “ouvriers”, on entend les ouvriers et ouvrières.
 
CHAPITRE II. Fonds social
 

Article 2.

Pour l’application de la présente convention, on attend par  “Fonds Social”, le “Fonds Social des entreprises de déménagement, garde-meubles et leurs activités connexes” institué par la convention collective de travail du 23 décembre 1970 instituant un fonds de sécurité d’existence dénommé “Fonds Social des entreprises de déménagement, garde-meubles et leurs activités connexes” et fixant ses statuts, rendue obligatoire par l'arrêté royal du 24 juin 1971 (Moniteur belge du 25 août 1971), modifiée par la convention collective de travail du 27 avril 1978, rendue obligatoire par l'arrêté royal du 19 juillet 1978 (Moniteur belge du 14 septembre 1978), modifiée par convention collective de travail du 25 janvier 1985, rendue obligatoire par l'arrêté royal du 22 avril 1985 (Moniteur belge du 30 mai 1985) et modifiée par la convention collective de travail du 21 mars 2001, rendue obligatoire par l'arrêté royal du 25 avril 2002 (Moniteur belge du 2 août 2002) et modifiée par la convention collective de travail du 26 novembre 2003, rendue obligatoire par l'arrêté royal du 15 juillet 2004 (Moniteur belge du 20 août 2004).

 
CHAPITRE III. Formation syndicale
 

Article 3.

Chaque membre effectif et suppléant des conseils d’entreprises, des comités de prévention et de protection au travail et des délégations syndicales a en principe – annuellement et par mandat - droit à 2 jours d’absence rémunérés par son employeur pour participer aux sessions de formation organisées par les organisations syndicales.

 
 
Le nombre de jours d’absence pour formation syndicale auxquels ont droit par mandat les membres effectifs et suppléants des conseils d’entreprise, des comités de prévention et de protection au travail et des délégations syndicales, est totalisé au niveau du secteur et ce par organisation syndicale. En fonction de ce nombre totalisé, des jours de formation syndicale supplémentaires peuvent être attribués à des membres effectifs et suppléants qui nécessitent plus de 2 jours par mandat. Cela jusqu’à l’épuisement du nombre totalisé de journées d’absence pour formation syndicale par organisation.
 

Article 4.

Les demandes seront introduites auprès de l’employeur par l’organisation syndicale au moins 2 semaines avant le début de l’absence prévue.

 

Article 5.

Le salaire pour chaque jour de formation syndicale est déterminé comme suit :

-       pour les ouvriers à temps plein: 7 ou 8 heures temps de travail selon l’horaire prévu

-       pour les ouvriers à temps partiel le calcul du salaire pour chaque journée de formation est fait de la même          façon que les ouvriers à temps plein mais proportionnellement à la durée hebdomadaire des prestations de travail.

 

Article 6.

Les employeurs peuvent adresser au fonds social une demande de remboursement des frais salariaux de leurs travailleurs absents pour suivre des cours de formation syndicale.

 
Les modalités d’application pratique pour l’exécution de la présente convention collective de travail seront élaborées par le Conseil d’Administration du fonds social du secteur
 
 
CHAPITRE IV – Durée de validité
 

Article 7.

§1er. La présente convention collective de travail entre en vigueur le 1er juillet 2009 et est conclue pour une durée indéterminée.

 
§2. Elle peut être dénoncée par chacune des parties contractantes. Cette dénonciation doit se faire au moins trois mois à l’avance par lettre recommandée adressée au président de la Commission Paritaire du transport et de la logistique, qui en avisera sans délai les parties intéressées. Le délai de préavis de trois mois prend cours à la date de la lettre recommandée précitée.
 

 

Formation professionnelle dans le cadre de la loi concernant le travail faisable et maniable     CLIQUEZ ICI

DÉCLARATION DE CONFIDENTIALITÉ Fonds Social Déménagements, cliquez-ici

Nouvelles CCT 2017-2018 : Crédit-temps et emploi de fin de carrière // Régime de chômage avec complément.

Depuis le 01.09.2012 l'indemnité R.G.P.T. s'élève à € 1,12 par heure de service.

Barème de salaire minimum d'application à partir du 01/09/2019 (38h/semaine), voir rubrique "Conditions de travail".

A partir du 01/12/2018 les montants pour l'indemnité de séjour et l'indemnité d'éloignement seront indexés au premier décembre:

l'indemnité de séjour :
Logement et petit déjeuner: € 16,8561
Repas de midi: € 13,5058
Repas du soir: € 11,7577

A partir du 1er décembre 2018 l'indemnité d'éloignement s'élève à € 3,2568 et la prime de flexibilité à € 3,2568.

Contactez-nous